Vos enfants ne sont pas vos enfants

Une femme qui tenait un bébé sur son sein dit, parle-nous des Enfants.

Et il dit : Vos enfants ne sont pas vos enfants. Ils sont fils et filles du désir de Vie en lui-même. Ils viennent par vous mais non de vous, Et bien qu’ils soient avec vous, ce n’est pas à vous qu’ils appartiennent.

Vous pouvez leur donner votre amour mais non vos pensées, Car ils ont leurs propres pensées. Vous pouvez loger leur corps mais non leurs âmes, Car leur âmes habitent la demeure de demain, que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves. Vous pouvez vous efforcer de leur ressembler, mais n’essayer pas qu’ils vous ressemblent. Car la vie ne retourne pas en arrière ni ne s’attarde à hier.

Vous êtes les arcs qui projettent vos enfants telles des flèches vivantes. L’Archer voit la cible sur le chemin de l’infini, et Il vous courbe avec toute Sa force pour que Ses flèches aillent vite et loin.

Que cette courbure, dans les mains de l’Archer, tende à la joie ; Car comme Il aime la flèche qui vole, Il aime aussi l’arc qui est stable.

Auteur : Khalil Gibran, écrivain, poète et plasticien libano-américain était également considéré comme un philosophe bien qu’il ait lui-même rejeté le titre.

Extrait de l’ouvrage « Le prophète » 1923

Citation

D’un œil, observer le monde extérieur, de l’autre regarder au fond de soi-même

– Amedéo Modigliani